tumblr_m0ov4xaBIf1r1txvko1_500                                                      



« C'est tellement cliché mais cette société me donne envie de vomir. Je supporte plus cette politique acharnée du sexe. 


Y en a partout. Personne n'y coupe. C'est incessant. 

Pendant une journée,j'ai regardé. Les gens font des allusions sexuelles a longueur de temps. 
Mais..honnêtement quelle est l'utilité ? Tirer son coup ca change une vie ? T'es plus intelligent parce que tu sais te servir de ta queue ? T'es plus belle parce que tu te fais sauter tous les samedis soirs ? 
Nln. Ca te rends juste plus con,plus supérieur et plus débile que tu ne l'es déjà. Pour moi le sexe c'est pas un jeu,c'est dangereux. Cette foutue envie de baiser qu'ils et elles ont tous moi,je l'ai pas. Et quoi ? Ca fait de moi une paria ? C'est un crime d'avoir peur ? D'être mal ? C'est un crime d'avoir encore une once de dignité dans ce monde ou tout va trop vite ? Putain. 

Pardonnez moi d'être différente et de vivre a travers autre chose que ma sexualité. 

C'est quoi le but,de dire "et alors tu l'as baisé ou pas ?". Tu l'as regardé dans les yeux avant de lui toucher les seins ? Tu lui as demandé son prénom avant de la déshabiller ? Tu l'as écouté ne serais-ce qu'une micro seconde pour savoir si elle avait mal ou pas ? Non. T'es bien trop con pour ca. Pense avec ta bite. Mais ne me regarde pas dans les yeux une seule fois. 

Quand tu plais a un garçon,lui,derrière son masque d'adorable chose inoffensive se "putain qu'est ce qu'elle est bonne !". Il est trop fier d'en avoir une comme toi. 

Je comprends pas en fait. Le sexe c'est un super gros business et chez les jeunes des 16/17 ans ça remplace les voitures ou les Barbies. Avant la fameuse "première fois" il y a une certaine excitation,peur et attirance de l'inconnu. Certes. Mais Apres c'est la que je n'en vois pas l'intérêt. Pour moi c'est un peu "Voila une bonne chose de faite !". Malgré ca je suis plutôt mal placée pour aborder le sujet. 

Je semble posséder un véritable souci avec le sexe. En effet ce type de frayeurs survient souvent chez des enfants violés ou abusés. Moi absolument pas. Juste une tentative d'agression a mes 15 ans. Trauma. Des garçons m'ont aimé,avec,toujours le sexe,présent,la,tapis. 

Larguer sa copine car elle refuse le sexe,ça peut faire mal en effet,surtout a 14 ans. 

Je ne veux plus de cette société. 

Tant de jeunes sont attirés par le monde des adultes. Boire,fumer,bosser,découcher,liberté,quoi. La débauche les attire,comme les insectes et la lumière. 

Petite fille de 14 ans qui fume devant le collège et a déjà essayé les 3/4 du kamasutra avec les 3/4 des mecs du collège,tu devrais te sentir sale. Cesse de créer. 

Sur les réseaux sociaux j'ai vu un garçons de 16 ans en couple avec une gamine de 13 ans. De 13 ans. A 13 ans on est en quoi... Quatrième/troisième ? Et le pire c'est que le garçon ose me dire qu'il a envie d'elle et que c'est réciproque. Putain. On nage en plein délire. Ou est passé l'enfance ? Offusquée je lui ai fait la remarque. Visiblement c'est moi l'anormale. Ah oui. Ah bon. Merci de m'informer. Soit disant que la nature ne nous a pas formées pareilles. Hm.. Je ne savais pas qu'il y avait un moule "fille chaude" et un autre "fille frigide". 

Quand j'étais petite,grâce a un magasine,j'avais lu que le premier rapport sexuel chez les jeunes avoisinait les 17/18 ans. Je trouvais ça bien,presque un peu tôt. 

On nage en plein délire. 

On a des gamines de 13 ans qui tweet "je veux jouir". J'ai même pas de mots pour exprimer mon désarroi. 

J'ai refusé longtemps de m'inscrire sur les réseaux sociaux.. Les sociologues devraient y songer sérieusement. Honnêtement il n'y a pas mieux pour étudier les jeunes. Je me demande comment ils en sont arrivés la. Ils regrettent tous leur enfance et vomissent leur adolescence. Seront-ils un jour heureux ? Il cherchent "l'Amour" mais baisent a tout va. Ils sont instables. Ils ont l'esprit au ras des pâquerettes,préfèrent le porno a la lecture,aboient sur leur parents et ratent leur scolarité au profit de soirées qui leur bouffent le peu de cerveau qui leur restent. Ils ne veulent pas être intelligents,non. 

Pardonnez moi, je pensais qu'il restait des gens normaux. »